CPCA

Reportage de France 3 à l’occasion de la journée de sensibilisation contre les violences conjugales – CPCA 115 Ardèche

Partir… et revenir : journée sensibilisation

Extrait du reportage : Les femmes victimes de violences peuvent faire le 115 pour une demande de mise à l’abri. L’accueil des femmes victimes de violences conjugales, c’est l’une des missions du Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) « La Petite Fontaine ». Elles arrivent souvent dans cette structure par ce biais. « On a un dispositif d’accueil et de mise à l’abri pour ces femmes victimes de violences. On a quatre places, mais elles sont souvent remplies », confie la responsable des lieux, Marion Lebrat. « La plupart des femmes accueillies cette année ont des enfants. Elles n’ont pas de ressources financières indépendantes, elles sont dépendantes de leur conjoint », explique-t-elle.

Retrouver le reportage complet en CLIQUANT ICI

Une grossesse, un enfant qui grandit… Ce sont parfois des « éléments déclencheurs » qui viennent mettre fin à la spirale de la violence . « Chez certaines, c’est ce qui permet de dire : je ne supporte plus, j’ai besoin d’aide », résume Marion Lebrat. Or quitter le domicile conjugal ne va pas de soi, même pour ces femmes victimes de violences. Elles font fréquemment des « allers-retours » entre un lieu d’hébergement et le foyer conjugal.